Que visiter autour de Palluau en Vendée ?

Que visiter autour de Palluau en Vendée : Château d'Apremont

Fût une époque, le département de la Vendée fût l’un des territoires les plus riches de France. De nombreux édifices ont été construits, offrant à ses visiteurs beaucoup de lieux d’intérêts à découvrir. Que visiter autour de Palluau en Vendée ? Vous trouverez une sélection d’édifices remarques à ne surtout pas manquer lors de votre escapade.

1. Château d’Apremont

Construit sur un rocher escarpé, le Château d’Apremont fût édifié au XVIème siècle par Philippe Chabot de Brion, ami d’enfance du Roi François Ier. Il choisira de raser une partie de la forteresse médiévale initialement présente, afin d’y installer un logis entouré de deux tours rondes. Le Château fût démonté pierre par pierre au XVIIIème siècle.

Pour votre visite, vous pourrez alors observer les remparts, les tours et la voûte cavalière, élément unique en France. De la période médiévale, vous pouvez encore observer une courtine, les murailles et des tours, ainsi que le châtelet d’entrée avec ce qu’il reste du pont levis. Cette ancienne cité vous offre donc un véritable voyage à travers les siècles.

2. Château de Commequiers

Que visiter autour de Palluau en Vendée : Château de Commequiers
©Eowyn Cwper

Si vous aimez les vieilles pierres, le Château de Commequiers est alors un incontournable pour vous en Vendée. Aujourd’hui à l’état de ruine, Commequiers fût autrefois un beau château médiéval. Son premier seigneur connu fût Urvoy de Commequiers. De siècle en siècle, ce château connaîtra de nombreux propriétaires différents. On peut notamment citer la famille Montaigu, Belleville, De La Forest, ou encore Jousseaume. Cet édifice, unique en son genre, n’a sans doute pas été remanié. Vous pouvez donc observer une construction telle qu’elle devait l’être à l’époque médiévale. Laissé finalement à l’abandon, et ses pierres étant réutilisées pour d’autres construction, ce Château de Commequiers est aujourd’hui en ruine. Mais il réussit toutefois à nous transporter à travers les siècles, et à nous emmener tout droit à l’époque médiévale.

3. Château de la Vérie

Château de la Vérie
©Selbymay

Vieux de plus de 1000 ans, le Château de Bois Chevalier fût édifié en tant que Château Fort. Il avait pour mission de prévenir des invasions venant de Normandie. A la fin du XVIème siècle, la propriété sera finalement vendue à André Bouhier, trésorier du Roi Henri IV. Il transformera la demeure, et s’inspira pour cela du Château de Beaumarchais, dont le propriétaire n’était autre que son frère.

A la fin du XVIIIème siècle, le Baron Lézardière, propriétaire des lieux, fût accusé d’être à l’origine d’un complot contre la République. Son château sera alors incendié, une Tour entière sera alors détruite. L’édifice sera finalement mis sous séquestre, et exploité par une mère et son fils, diacre, qui rêvaient d’acquérir le domaine. Le séquestre sera finalement levé en 1801, et le Château de la Vérie retrouvera ses propriétaires légitimes. Il sera restauré en 1886 dans un style Renaissance, et sera transformé en 1990 en hôtel. Vous pouvez donc maintenant profiter d’une nuit hors du temps en passant les portes du Château de la Vérie.

4. Château de Bois Chevalier

Château du Bois Chevalier
©Selbymay

Construit au XVIIème siècle par Olivier du Bois Chevalier, écuyer et sous-maire de Nantes, le Château de Bois Chevalier est un véritable modèle d’architecture. Son héritier, Charles César, obtient du Roi de France Louis XIV le droit d’installer un pont-levis sur les douves. En 1793, un personnage emblématique de l’Histoire vendéenne se rendit au château et y donna une fête : le Général de Charrette. Son architecture élégante fît du Château de Bois Chevalier le décor pour le film « Le Tonnerre de Dieu » avec comme acteurs Jean Gabin, Robert Hossein et Michèle Mercier. Depuis plusieurs années, le Château accueille le Festival du Bois Chevalier, un événement autour de la poésie et des sciences. Un bon moyen de se divertir dans un cadre exceptionnel et enchanteur.

Photo principale : ©Selbymay

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *